Histoire de la restauration 1814 1830. Full text of de la restauration, 1814 2019-01-24

Histoire de la restauration 1814 1830 Rating: 7,5/10 961 reviews

Histoire

histoire de la restauration 1814 1830

Le duc d'Angoulême , à Madrid , s'elîorçait d'obtenir des secours du gouvernement espagnol pour agir dans les pro- vinces méridionales de la France, qu'il avait dû fuir. S'il les conviait à assister à une revue du haut du balcon des ;livke premier. Parmi ces nouvelles, celles qui avaient trait à l'acte constitutionnel voté par le Sénat excitaient plus particulièrement ses anxiétés. Celle qui caractérisait au plus haut degré l'état de son âme fut adressée aux membres du gouverne- ment provisoire : « Je vous remercie, leur dit-il, de tout ce que vous avez fait pour notre patrie. De ce moment , vous pouvez regar- der la Chambre comme dissoute. Pour rédiger l'exposé des motifs de cette loi, M. Il le dit avec l'énergie d'un diplomate qui sait que son gouvernement ne redoute pas la guerre.

Next

Histoire

histoire de la restauration 1814 1830

La France de la Restauration. Quant au concordat, il n'en fut pas plus question que s'il n'était pas l'œuvre de « l'usurpateur » , une œuvre attentatoire à la religion. Les républicains tombent à moins d'une centaine de sièges. Le duc de Richelieu, notamment, qui reculait à la pensée de sévir contre une Chambre dont le royalisme n'était pas douteux, et qui s'alarmait aussi à l'idée de reparaître devant elle, caressait avec complaisance ce projet d'un renouvelle- ment partiel, convaincu qu'une telle mesure suffirait à con- jurer les périls dont son patriotisme s'effrayait. De là, difliculté chaque jour plus grande pour recruter le clergé, si grande, que l'on pouvait déjà prévoir le moment où le nombre des prêtres resterait sensiblement au-dessous du nombre des postes à pourvoir. Lui-même y arrivait dans la journée du îl'2 mars, après avoir traversé des populations sympathiques à sa cause.

Next

La Restauration (1815

histoire de la restauration 1814 1830

La moyenne bourgeoisie commence alors a considérer que la monarchie de Juillet s'écarte trop des principes de 1789, ce qui est inquiétant et rend la garde nationale peu sûre, alors qu'elle est le principal rempart du régime. Elle y vit une atteinte à ses droits, pire que les articles organiques dont, en 1801, Bonaparte avait accompagné l'acte qu'il venait de ligner avec le gouvernement pontifical. Il fallait mainte- nant attendre les événements. Une commission fut élue, chargée de rédiger un contre-projet sur des bases toutes différentes, qui fut consi- déré par la majorité du cabinet comme bien meilleur que le sien. Quelques mois plus tard, la naissance d'un fils posthume du duc, , surnommé « l'enfant du miracle » par les partisans de la monarchie, ajoute à la symbolique de l'événement : malgré les coups portés, la dynastie des Bourbons est sauve. Mais, inexpérimen- tés et peu aguerris, ils ne purent tenir contre les vieux sol- dats lu général Clauzel. Pendant toute la durée de la Restauration, on put voir acharnées à se détruire, les diverses tendances qui s'étaient manifestées le premier jour : l'émigration avec ses folles doctrines, fortifiées un mo- ment par l'aventure des Gent-Jours et plus tard par l'avènement de Charles X; la Révolution avec ses implacables exigences, accrues peu à peu, au fur et à mesure que s'affaiblit, au profit non de la liberté, mais de la licence, l'autorité dy- nastique, qui, pour prix de ses bienfaits, ne recueillit que l'ingratitude; et entre ces deux écoles, celle des royalistes modérés et des politiques, qui comptait dans ses rangs, dès ce moment, on y compta, après le second retour des Bour- bons, les hommes les plus illustres de cette période de quinze années.

Next

La France de la Restauration Ă  l'Empire (1814

histoire de la restauration 1814 1830

Quand les défaites de l'em- pereur se succédaient, il s'était plu à y voir l'aurore de son règne : elles l'avaient trouvé prêt, connaissant peu, il est vrai, cette patrie où tant de transformations s'étaient opé- rées depuis son départ, mais l'aimant passionnément, ré- solu à travailler à sa pacification, moins par la satisfaction de ses propres ressentiments ou par un retour aux idées de l'ancien régime que par l'établissement d'un régime libé- ral, à l'image de celui sous lequel vivait l'Angleterre. On vint tout ta coup annoncer à Monsieur que le duc de Richelieu désirait lui parler de la part du roi. Il avait divisé son armée en trois corps, dont deux seulement purent être complètement formés. Tel fut le caractère de l'acte alors accompli. Dans la lettre qu'il écrivit au ministre de la guerre pour lui annoncer son succès, il lui signalait la consternation des habitants, l'admiration que l'héroïque conduite de la duchesse d'Angoulême avait éveillée dans tous les cœurs, et lui parlait de la nécessité de prendre à bref délai des mesures pour étouffer les germes de sédi- tion. Aux yeux des royalistes, elle présentait un autre vice.

Next

La restauration : 1814

histoire de la restauration 1814 1830

Elle lui fut accordée, et c'est là qu'il se rendit. Corvetto, minisire des finan- ces, avait eu à préparer le budget, il s'était trouvé, de ce seul chef, en présence d'une dette totale de six cent quatre- vingt-quinze millions, non compris, bien entendu, les indem- nités de guerre dont nous avons, dans un chapitre précé- dent, énuméré les charges. Le décalage se renforce entre un État de monarchistes extrémistes et un peuple très marqués par les idéaux révolutionnaires. L'ouverture du parlement eut lieu b; i novembre. On ne doit point oublier qu'il s'était formé dans les tâtonnements qui caractérisaient à cette heure la mise en mouvement du régime représentatif, en l'absence des Chambres, et que, si les hommes habiles dans l'art de manier la parole et d'imposer à des assemblées des vues politiques nettement déterminées y faisaient défaut, la faute n'en était point à ceux qui avaient assumé, en y entrant, la responsabilité du pouvoir, mais au régime qui venait de finir, et sous lequel le talent de la tribune n'avait pu se développer, ni l'initiative individuelle se manifester.

Next

Histoire De La Restauration 1814 1830 PDF Book

histoire de la restauration 1814 1830

La Charte octroyée confère au roi la totalité du pouvoir exécutif art. Il compte notamment dans ses rangs Adolphe Thiers et Jacques Laffitte. N'eussent-elles pas été commises, ils auraient eu cependant sur l'armée une influence décisive; elle se serait soulevée quand même en faveur de Napoléon, comme elle se souleva dans un mou- vement de passion que nul ne pouvait prévoir, bien qu'il se préparât depuis le jour où l'empereur avait dû renoncer, pour sa famille et pour lui, à la couronne de France. La noblesse, en particulier les , n'apprécie par ailleurs pas la tentative d'amalgames des élites à laquelle se livre le souverain dans sa quête d'unité. La Chambre augmente son opposition. En effet, si la souveraineté du roi l’emporte, certains acquis révolutionnaires dans la rubrique « Droit public des Français » restent vivaces dans la mémoire collective.

Next

France, histoire constitutionnelle, la Restauration, 1814

histoire de la restauration 1814 1830

Le Moniteur du U avril énuméra les tentatives inutiles que Napoléon avait faites pour convaincre l'Europe de ses intentions paci- fiques. Ce qu'il faut reconnaître, c'est qu'il fit preuve d'esprit politique en entrant dans les vues de M. Il insis- ,tait auprès de ce prince pour qu'il entrât en relations avec des officiers français, des sénateurs, des députés. Les sentiments généreux qui sont au fond du caractère national ne permettent pas de louer le Sénat pour l'empres- sement complaisant avec lequel il avait abandonné la cause de Napoléon à qui il devait tout. » Après le Te Deum chanté à Notre-Dame, le cortège se di- rigea vers les Tuileries, où il arriva vers quatre heures. A ce moment, le parti de l'émigration reprenait le dessus, pénétrait de son esprit les décisions gouvernementales, la réorganisation de l'Université, celle de la magistrature, dont on avait suspendu un jour l'inamovibilité afin de chasser de ses rangs, avant de la revêtir d'une investiture nouvelle, ceux de ses membres qu'on soupçonnait de rester attachés au régime déchu ou à la révolution. Dans l'état actuel de la cour, du minis- tère, des Chambres, ces deux conditions niancjuent éiralc- ment.

Next

Restauration (histoire de France) — Wikipédia

histoire de la restauration 1814 1830

Ce n'est donc point par la crainte de l'alliance qui s'y trouvait sanctionnée que ce prince finit par se rendre aux observations de M. Le succès ne répondait pas à ses etîorls. Si le roi concentre tous les pouvoirs, la Restauration voit la montée en puissance des Chambres Chambre des députés et Chambre des pairs. A peine arrivé à Paris, il avait voulu se rendre compte des ressources que lui offraient les casernes et les arsenaux, en hommes, en armes, en munitions. Désormais, la Révolution est inévitable. Le premier mouvement de l'empereur avait été un mouvement de fureur. A ce titre, la constitu- tion fut impopulaire dès le premier jour.

Next

Histoire De La Restauration 1814 1830 PDF Book

histoire de la restauration 1814 1830

Les Alliés se divisent cependant sur l'identité de la personne à placer sur le trône, la branche des ayant le soutien des Anglais, tout en étant notamment rejetée par la Russie. L'ordre fut même donné de l'arrêter, afin de le mettre dans l'impossibilité de nuire. Mole, ancien membre du Con- seil d'Etat de l'empire, passait à la guerre en remplacement du duc de Feltre. Wikipedia® est une marque déposée de la , organisation de bienfaisance régie par le paragraphe du code fiscal des États-Unis. Le 30 mars, au petit jour, la bataille s'engagea. A mesure que le mouve- ment royaliste s'étendit dans le Midi, sous Taclion du duc d'Angoulème, accouru à l'appel des Bordelais, il rencontra la même froideur, la même réserve de la part de tous les chefs des armées étrangères. Son règne prenant un tournant conservateur, le peuple déclenche la révolution de 1848 qui va conduire à la naissance de la Seconde République, renversée rapidement par Louis-Napoléon Bonaparte.

Next

Restauration (histoire de France) — Wikipédia

histoire de la restauration 1814 1830

Dans plusieurs villes du Midi, les royalistes subissaient des outrages et des mauvais traite- ments. Talleyrand sait que, pour sa part, sa survie à la tête du gouvernement tiendra à sa gestion des négociations de paix avec les puissances étrangères. Les chambres, élues au , ont plus de pouvoir que sous l', et le système judiciaire est principalement hérité de cette période, notamment le. Cette période libérale connaît une fin brutale en 1820, à un moment où les tensions avec les ultras se renforcent. En France, le retour des Bourbons sur le trône, après un long exil, ne marque pas le retour à la monarchie absolue. Réédité en format de poche avec mise à jour de la bibliographie, Perrin, Paris,.

Next